La cellulite, qu’est-ce que c’est ?

La cellulite est différente d’une surcharge pondérale abdominale. Elle ne répond pas aussi bien aux régimes amaigrissants. Ses causes sont multiples : une alimentation déséquilibrée bien sûr, mais le facteur hormonal (pilule, médicament, ménopause…), la génétique, l’insuffisance veineuse, la sédentarité, le tabac, le stress jouent aussi un rôle important.

La prise en charge de cette cellulite doit donc être globale. Sur le plan nutritionnel, il est nécessaire d’harmoniser votre alimentation.

Un point essentiel réside dans la consommation de protéines. Si votre taux de protéines dans le sang est trop bas, cela facilite le passage de l’eau des vaisseaux vers les tissus environnants, favorisant la cellulite et augmentant l’aspect de peau d’orange.

 Conseils généraux pour équilibrer votre alimentation :

  •  Faites des repas simples : entrée + plat ou plat + dessert. Évitez ces grands repas avec 4 ou 5 plats lourds à digérer. La cellulite dépend aussi de la qualité de votre digestion. Plus vous multipliez les aliments et plus le repas sera « lourd » à digérer.
  • Prenez garde aux aliments indigestes comme les fritures ou les plats riches en graisses animales cuites, et certaines associations alimentaires plus difficiles à digérer. Cela est variable en fonction des individus.
  • Privilégiez les cuissons à l’eau ou à la vapeur et assaisonnez avec une huile crue de colza ou d’olive, biologique de préférence.
  • Écartez tout risque de grignotage. Faites 3 repas par jour et 1 à 2 collations légères : les collations Insudiet apportent une bonne quantité de protéines sans calories superflues, et elles permettent de mieux contrôler son appétit au repas du soir.
  • Évitez l’excès de sucre, pendant ou en dehors des repas.
  • Méfiez-vous des fruits crus et des jus de fruits au moment des repas ou des desserts lactés trop gras et trop sucrés.