Adoptez une mutuelle moins chère

Dans le système de santé français, la Sécurité Sociale ne rembourse qu’une toute petite partie des frais engagés lors d’une visite chez le médecin, le dentiste ou l’hôpital. Pour compenser les pertes, les complémentaires santé prennent en charge ce qu’on appelle le ticket modérateur qui constitue la part restante des frais non remboursés.

Lorsque vous allez en consultation chez le médecin et que vous lui donnez votre carte vitale, vous êtes remboursé d’une partie seulement des frais que vous avez déboursé. En effet, la Sécurité Sociale fixe le montant des indemnités à partir d’un tarif dit conventionnel, indépendant du secteur au sein duquel exerce votre médecin. Une visite chez votre médecin traitant généraliste vous sera remboursée d’environ 14 euros si l’on enlève la participation forfaitaire de 1 euro. Le taux du tarif conventionnel est de 70% dans ce cas. Depuis quelques années, une participation forfaitaire est demandée à toutes les personnes âgées d’au moins dix-huit ans, dans le seul but de préserver système de santé. Par ailleurs, les frais de dépense égalant ou dépassant 91 euros entraînent une participation financière du patient de 18 euros, pris en charge par votre mutuelle bien évidemment. Enfin, un forfait hospitalier oblige les personnes hospitalisées à payer les frais liés à l’hébergement en chambre d’hôpital ainsi que les frais de restauration. Ces frais sont de l’ordre de 16 euros par jour et sont également pris en charge par les complémentaires santé. Certaines catégories de personnes ne sont pas concernées par ce forfait hospitalier, les femmes enceintes notamment.

Vous l’aurez compris, quoiqu’il arrive, il est de plus en plus conseillé de bénéficier d’une mutuelle moins chère si vous souhaitez être remboursé à la hauteur de vos besoins.