Bien choisir ses compléments alimentaires

Les compléments alimentaires ont pour but de compléter le régime alimentaire traditionnel. Considérés par l’Union Européenne comme des produits avant tout alimentaires, ils font pourtant l’objet d’un encadrement strict dans le domaine de la santé.

Des produits d’alimentation et de santé

Commercialisés sous forme de doses – gélules, pastilles, comprimés, ampoules ou sachets – les compléments alimentaires sont partout. A base de plantes, concentrés vitaminés, zinc ou encore magnésium, ceux-ci connaissent un succès certain auprès du public français, notamment en raison de leurs origines naturelles. Leur objectif ? Combler les carences nutritionnelles et prévenir les problèmes de santé qui en découlent. Ces produits alimentaires font ainsi l’objet d’un encadrement légal strict, qui limite leurs composants, leur étiquetage et leur présentation.

Des cas d’utilisation variés

L’achat de compléments alimentaires est souvent motivé par l’apparition de symptômes récurrents tels qu’inconforts digestifs, changements d’humeur, états de fatigue chroniques ou articulations douloureuses… Mais ces compléments entrent aussi dans des cas d’utilisation plus spécifiques comme les régimes minceur, l’optimisation de performances physiques dans le cadre sportif, la préparation de la peau au bronzage, etc. Ainsi, à chaque symptôme ou situation correspond un complément alimentaire.

achat complements alimentaires

Des constituants d’origine naturelle

Ceux-ci peuvent être constitués d’aliments classiques (comme l’extrait de carotte), de nutriments (vitamines ou minéraux), de plantes ou encore de produits à but nutritionnel et physiologique. Ces derniers – les compléments nutritionnels – contiennent des protéines, acides gras ou antioxydants. En vogue en ce moment,  les Omega 3, issus d’huiles de poissons ou de végétaux, sont par exemple reconnus pour leur effet sur l’humeur et leurs propriétés pour le cœur.